Forum des Iles du Pacifique (FIP)

Créé en 1971, le Forum des Îles du Pacifique (FIP) est un groupement politique de seize États et territoires, aux statuts institutionnels variés.

Ses membres sont les suivants : l'Australie, les Îles Cook, Fidji (suspendu depuis le 1er mai 2009), Kiribati, les Îles Marshall, la Micronésie, Nauru, Niue, la Nouvelle Zélande, Palaos, la Papouasie Nouvelle-Guinée, les Îles Salomon, les Îles Samoa, Tonga, Tuvalu et le Vanuatu.

La Nouvelle-Calédonie et la Polynésie Française sont devenus membres associés de cette organisation en 2006, et Tokelau a acquis ce statut en 2014. Le forum compte également neuf observateurs (les Samoa américaines, le Timor Oriental, Wallis et Futuna, le groupe ACP Pacifique, la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement, le Secrétariat du Commonwealth, les Nations Unies, et la Commission des pêches du Pacifique central et occidental - WCPFC).

Le siège de son Secrétariat Général se trouve à Suva, aux Iles Fidji. Il est dirigé par un ressortissant d’un des Etats membres. La présidence de l’organisation est assurée, à tour de rôle, par les Chefs d'État ou de gouvernement des pays membres.

La nouvelle Secrétaire Générale, Dame Meg Taylor, originaire de Papouasie Nouvelle Guinée, a été nommée en 2014 pour un mandat de trois ans.

Le FIP constitue l’organisation mère du Pacifique. Il est l’organisation internationale politique de la zone et, à ce titre, définit chaque année la feuille de route de l’ensemble des organisations membres du Conseil des organisations régionales du Pacifique (CORP). Le Forum est la seule instance pérenne qui réunit chaque année à la même période les chefs d’Etat et de gouvernement du Pacifique pour entériner les orientations stratégiques qui guideront les travaux des organisations techniques (CPS et PROE notamment) pour l’année suivant le sommet.

Statut de la Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie ainsi que la Polynésie française, autrefois membres observateurs, sont devenus membres associés en 2006.

Depuis 2007, la Nouvelle-Calédonie est candidate au statut de membre à part entière du Forum. En 2010, les dirigeants du FIP sont convenus de confier l’examen de cette candidature au comité ministériel sur la Nouvelle-Calédonie, créé en 2000, pour évaluer le processus de mise en œuvre de l’Accord de Nouméa.

En septembre 2013, sur le fondement de cette résolution, et à la suite d’une mission du comité ministériel en juillet 2013 en Nouvelle-Calédonie, les dirigeants de l’organisation ont reconnu le bien-fondé de la candidature calédonienne au statut de membre à part entière du FIP.